Loading...
Start a new Travel Blog! Blogabond Home Maps People Photos My Stuff

l'arrivee

Sydney, Australia


Le voyage commence bien, l'avion a une fuite de kérosène. Le 11 septembre on nous envoie à l'hôtel Le Méridien à Paris puis dix heures au Orchard à Singapore. On est arrivé crevés et avec deux jours de retard à Sydney.

Mais deux jours ce n'est rien quand on part un an.

Voilà bien longtemps que nous avons quitté la ville pour s'enfermer dans des campagnes toutes plus magiques les unes que les autres. Alors on a hâte de retourner à la civilisation et c’est avec un peu de nostalgie que je repense à la ville qui nous manque.

Alors Sydney, pour nous, c'est quoi?

C’est à Kings Cross, des bars, des restaus, des péripatéticiennes, des tournois de poker pas chers et des victoires rentables

encore des bars et plus d'entraineuses a seins nus attirants une clientèle plus que bizarre dans des bordels (légaux) aux allures glauques, un peu de clochards mais pas trop, pas trop d'ordures à part le vendeur et le garagiste qui se sont occupés de notre voiture. Un peu d'embouteillages mais des places de parking sont disponibles, on prendra une seule amende.

Des auberges de jeunesse toutes plus sales les unes que les autres.
Au fur et à mesure, on réduit nos frais de logement et on finit par 5 jours de dortoir après deux semaines de chambres privatives.

C’est aussi les funérailles d'un flic sur la place de l'hôtel de ville, flic tué par un de ses collègues lors d'une saisie de drogue. Pendant ce temps-là on sirote un café et on déguste du cake à la banane en écoutant les cornemuses qui masquent nos moqueries. On passait par là pour faire changer la valise de Cherryne qui était arrivée défoncée à l'aéroport.

C’est l'office du tourisme, un kiosque tenu par deux vieux délirants en plein soleil derrière Hyde Park, peut-être sont-ils juste déjà séniles (pardon Mame (ma grand-mère), pour ce dénigrement gratuit du troisième âge), en tout cas ils sont manifestement dépêchés par les services de la ville et après tout, peu importe où ils t’envoient, tous les chemins mènent Kings Cross. Ça tombe bien c'est notre quartier, Victoria street, Potts Point, le sud de Kings Cross. Les européens et les australiens se rencontre et on voit beaucoup trop de français...


C’est les chaines ouvertes 24H/24 qui tombent bien lorsqu'on subit un décalage horaire aussi important, quelques boulangeries mais pas vraiment de fromage à mettre dans un sandwich de toute façon. On met une bonne semaine avant de trouver la meilleure eau en bouteille, toutes les autres ont le gout de pluie.

Un jardin botanique royal resplendissant de beauté et de quiétude en pleine ville, avec vue sur le pont et l'opéra qu'on voit sur toutes les cartes postales.



C'est joli, c'est exotique, les perroquets sont perchés sur des palmiers. Les ibis mangent des frites et des bateaux mouillent dans plusieurs ports immaculés.

Quelque part dans Circular quay, un aborigène joue du didgeridoo, ailleurs, un surfeur descend d'un bus, ce qui, même à Sydney est très étrange.

Tout peut quasiment se faire à pied lorsqu'on est touriste, on ne couvre pas tant de distance que ça, mais on découvre chaque jour de nouveaux endroits. Ca et la trônent d'imposants édifices de grès ocre et il fait bon se promener, même à la fin de l'hiver.



Et Sydney c'est les allers retours en bus, à la plage, mais surtout dans un suburb lointain appelé Paramatta. La seule pensée de ce nom fait ressurgir en nous l’incident qui ruina cette période en la rendant longue, chère et pénible inutilement, spoliant légèrement sur le coup notre première expérience australienne. Il s’agit de l’endroit où nous avons acheté notre voiture, en plein cagnard sur le côté de la route se trouvent des dizaines de concessionnaires d’occasion. Une baraque de chantier avec des portes coulissantes en verre et un parking étriqué constitue la plupart d’entre eux. Un marchand d’occasion véreux se trouve surement dans chacun de ces bureaux improvisés. Le nôtre était une crapule, il nous a vendu une voiture et sa culasse défectueuse, il nous en couta donc du temps, de l’énergie et d’autant plus de dollars claqués en chambre d’hôte avant de quitter Sydney pour partir enfin à la découverte de ce pays.
En route vers l’Australie peu profonde le 14 octobre.


permalink written by   on September 14, 2010 from Sydney, Australia
from the travel blog: Oz trip year one of two
Send a Compliment


comment on this...
Next: First stop

trip feed
trip kml

   

Blogabond v2.40.58.80 © 2020 Expat Software Consulting Services about : press : rss : privacy
View as Map View as Satellite Imagery View as Map with Satellite Imagery Show/Hide Info Labels Zoom Out Zoom In Zoom Out Zoom In
find city: