Loading...
Start a new Travel Blog! Blogabond Home Maps People Photos My Stuff

The Gold Coast

Surfers Paradise, Australia


Le lendemain, on prend la route, penauds, alors que le soleil tente enfin une percée.
Sur la route on appelle la famille Taylor, un tuyau percé donné par mon cousin, ils ont une ferme et du boulot pour nous, c’est près d’Armidale et on convient de débarquer chez eux dans une semaine, ce qui nous laisse le temps de visiter la côte.
La route de Byron Bay à la Gold Coast n’est pas longue. Une vraie autoroute cette fois ci, comme on en voit en Europe. Le matelas est trempé et on trouve difficile de garder le sourire avec la nuit merdique qu’on vient de passer.
On bifurque après une demi-heure de route sur la Gold Coast Highway, celle qui longe véritablement la côte peu avant d’arriver dans la région de Brisbane. Il fait nettement plus chaud alors que nous ne sommes que 100 km au nord de Byron Bay, c’est étrange et agréable.

On arrive à la frontière du New South Wales et du Queensland, à Tweed Heads, on dirait qu’il y existe tout ce qui répondra à nos attentes matérialistes, c’est bon signe. La route nous emmène ensuite à Coolangatta, elle serpente le long de la mer et on voit la ligne d’horizon de Surfers Paradise en regardant au nord quand elle tourne autour d’un promontoire. On s’arrête au parking du surf club qui se trouve à la sortie de ce virage et on profite d’un ciel bleu magnifique et du soleil qui brule (comme on ne l’a encore jamais senti depuis notre arrivée).
Alors que des autochtones promènent leurs chiens, se tapent un Pizza Hut ou font leur jogging, on dégage nos affaires du dessus du matelas pour les mettre en dessous afin qu’il sèche avant la nuit. Toutes fenêtres ouvertes, un matelas à motifs hideux, aveuglant quiconque essayerait de le regarder, mis à la vue de tout le beau monde, on traverse les embouteillages de la Gold Coast.
Un arrêt à Main Beach, 10 minutes au nord du centre de Surfers Paradise qu’on peut rejoindre à pied le soir. Notre matelas en mousse a l’avantage de sécher vite, on dort à nouveau en bord de plage, dans un caravan park, pour bénéficier des toilettes et des prises de courant, sans parler d’internet pour faire des recherches et trouver le meilleur coin. Autour de nous on voit les hauts immeubles de la ville. On se sent un peu bizarre au milieu de ces grandes tours d’hôtels hors de prix et pas si belles que ça, dans un parc ou se mélangent caravanes, vans et tentes. Drole de contraste.
Le soir en allant se promener on trouve une ville balnéaire plus touristique que le parvis de Notre Dame une soirée de mai et on rentre dormir en se disant qu'il faut trouver mieux. Les australiens sont apparemment fanatiques de ce genre de vacances, voir même mode de vie (certaines caravanes semblent enterrées).


permalink written by   on October 16, 2010 from Surfers Paradise, Australia
from the travel blog: Oz trip year one of two
Send a Compliment


comment on this...
Previous: The Wreck and Point Byron Next: Every day is a Holiday

trip feed
trip kml

   

Blogabond v2.40.58.80 © 2020 Expat Software Consulting Services about : press : rss : privacy
View as Map View as Satellite Imagery View as Map with Satellite Imagery Show/Hide Info Labels Zoom Out Zoom In Zoom Out Zoom In
find city: